guillotine

Dans un précédent article, j’abordais dans certains tabous de l’Ile Maurice, les problèmes liés à l’homosexualité et la perception des gens.

Aujourd’hui, par chance le torchon local a publié un article douteux qui vaut le coût d’être découvert, non pas pour son contenu qui ne met pas trop en valeur la justice à l’Ile Maurice, j’y reviendrais quand même, mais c’est surtout pour les commentaires qui sont bien entendu tous d’une intelligence rare et qui démontre d’une part qu’il y a une forme de racisme ambiant, un discours très Lepeniste, l’Ile Maurice au Mauricien et surtout un gros problème avec l’homosexualité avéré du « poseur de bombes ».

Pour ceux qui n’ont pas le courage de lire l’article, je vais le résumer, un couple d’homme est en vacance à l’Ile Maurice, un des deux hommes à tendance à boire trop selon son compagnon qui blasé finit par mettre un terme à leur histoire. Pour noyer son chagrin, l’homme rejeter va boire, boire et reboire, les serveurs refusent finalement de continuer à le servir, il en vient donc à les insulter et les menacer comme tout bon soulard, puis dans un accès d’intelligence il annonce qu’il fera sauter la boîte si on ne lui trouve pas son compagnon.

En toute sincérité, rien d’exceptionnel, dans un cas comme celui-ci en France c’est souvent les videurs qui se chargent de ramener l’homme à la raison en le secouant un peu. Ici le résultat est plus inquiétant, l’homme a été conduit en prison suite à une plainte des serveurs et il va comparaitre devant la cours après une détention de presque 3 semaines dans les prisons Mauriciennes. 

Je pense que le zèle policier est assez énorme, si en France on arrêtait tous les soulards qui menacent de faire exploser des bâtiments ou de tuer des gens, les prisons seraient pleines à craquer, voir il ne resterait plus beaucoup de jeunes….

Mais bon, outre cette justice étrange je reviens sur ce qui me traumatise le plus, les commentaires.

Alors les commentaires sont tous orientées vers une chose, la bombe ou l’homosexualité, aucun des commentaires n’est un commentaire avec le recul nécessaire qui laisserait à penser que quelqu’un a compris quelque chose.

Entre le racisme avéré, avec une reprise des propos de Sarkozy « il faut les nettoyer au karcher » dans une logique imparable, car effectivement on apprend que le coupable est de nationalité française mais en plus d’origine algérienne, donc forcément un jeune des cités qui veut détruire l’humanité. Bref encore des gens qui ne sortent pas de chez eux.

En réalité à se commentaire, j’irai même plus loin en disant que si un français croise un Mauricien dans la rue en France et sans parler avec lui sa première impression sera de penser que c’est soit une personne typé arabe, soit une personne typé black, soit une personne typé indienne, donc Sarkozy t’aurait nettoyer de la même façon si tu vivais dans une cité. Bref tout ça ne vole pas très haut.

Nous avons aussi, les commentaires liés aux orientations sexuelles qui eux ont la palme d’or, en gros on ne veut pas d’homosexuel chez nous, peut être que ce sont des gens malades qui vont nous contaminer et à notre tour nous auront des désirs pervers envers d’autres hommes….

Mais le pire dans tout ça n’est pas tellement de lire des propos injurieux ou stupides, car il faudrait vivre dans le monde des bisounours pour ne pas s’attendre à ce genre de réaction somme toute bien humaine, le pire c’est que tous les commentaires sont comme ça, pas un commentaire pour relever le niveau. Et la palme revient bien entendu à defimedia qui « modère » les commentaires, mais chacun des commentaires est douteux, aucun ne devrait figurer ici. L’intérêt de commenter, c’est de débattre, d’évoluer, de comprendre, ici les commentaires me font penser aux scènes moyen du moyen âge où l’on attrape un criminel ou une sorcière et qu’il est jugé et pendu devant un public de bouseux et de cutéreux qui crachent sur le condamné, qui jettent sur lui pierres, légumes ou peu importe les débris sans savoir de quoi il retourne vraiment mais qui en profite car le spectacle est digne de ce nom…. Lamentable.