L’Ile Maurice, ses plages de sable blanc, son lagon transparent, un paradis sur terre….. On efface tout et on recommence, allez faire un petit tour sur n’importe quelle plage publique de l’île un lundi matin et vous aurez la version suivante, l’Ile Maurice ses plages jonchées de détritus, son lagon trouble, une déchetterie jusqu’à ce que les petites mains courageuses des sociétés de nettoyage s’attèlent à la vaste tâche de transformer une décharge publique en plage publique…..

C’est bien triste n’est ce pas et pourtant la première industrie de l’Ile Maurice, c’est le tourisme, le business immobilier repose également sur la beauté de l’île, pas que sur sa fiscalité avantageuse…..

Une très grande majorité des Mauriciens s’en moquent royalement

Le fond du problème commence encore une fois par l’éducation et la sensibilisation, malheureusement bien trop de Mauriciens lorsqu’ils vont quelque part dans la nature, que ce soit à la plage ou ailleurs, oublient que leurs déchets peuvent également finir leur vie dans une poubelle.

Nombreux sont ceux qui se reposent sur les services de nettoyage ou qui aspirent à ce que la nature règle le problème d’elle-même. Bon quand on sait que certains déchets courants comme les canettes en aluminium ou les bouteilles en plastiques mettent jusqu’à 450 ans pour disparaitre, autant dire que si tout le monde se comporte comme ça dans 30 ans, l’Ile Maurice ressemblera à Thilafushi l’île poubelle des Maldives (la photo en couverture de l'article)….

Le problème va plus loin que ça, puisque les actes d’incivismes se retrouvent également sur la route où après tout si tu as des déchets dans ta voiture, plutôt que de devoir s’embêter à les jeter une fois rentrée à la maison, autant s’en débarrasser de suite par la fenêtre.

Là, on est dans le comportement commun, classique, difficile de donner une représentation en pourcentage sans tomber dans le faux, mais je m’y risque, j’ai envie de dire que 7 personnes sur 10 agissent de la sorte à Maurice. Même dans ma belle-famille et dans leurs proches dont certains sont pourtant Rasta (ils sont pas proches de la nature eux ????), je suis obligé de rappeler qu’il ne faut pas jeter ses déchets n’importe où….

Des cas encore plus grave mais comme partout ailleurs

Il y a tout comme en France, des situations qui sont bien plus aberrantes où les gens vont carrément déposer avec un camion des déchets au milieu des champs ou des forêts, jamais trop loin non plus, juste assez camouflé pour ne pas se faire prendre.

Alors cela m’attriste d’autant plus qu’il n’y a pas le moindre service de nettoyage lorsque c’est en dehors des lieux financés par le Gouvernement. Ainsi parfois en bordure de mer, sur certaines parties du littoral où il n’y a pas de la plage, mais une bande rocheuse et une route vous pourrez retrouver des pneus usagés, des batteries, et toutes sortes d’objets qui n’ont pas leur place à cet endroit.

Que faire pour changer les mentalités ?

C’est une très bonne question ! En fait j’ai vu de nombreux mouvements, souvent des jeunes ou de grosses entreprises participés à des séances de nettoyage massif sur des plages, dans des forêts, mais le commun des mortels ne semble absolument pas se soucier de ce problème.

Peut être qu'en mettant en place des sanctions financières, qu'en matraquant des messages à la radio, à la télévision et dans les journaux, le coeur du plus grand nombre sera touché, pour le moment les années passent et rien ne change.

Edit du 31/08/2016, un très bon article résume bien ma pensée sur le sujet :  http://www.lexpress.mu/blog/288502/culture-dincivisme