2826be1d

Il m’arrive régulièrement d’échanger avec des expatriés, des personnes souhaitant s’installer à l’Ile Maurice mais également des Mauriciens sur le salaire d’un expatrié à l’Ile Maurice.

Je précise immédiatement, que cet article n’a pas pour objectif de justifier la différence notable qu’il existe entre le salaire des Mauriciens et le salaire des expatriés. C’est un tout autre débat qui mérite largement d’avoir lieu dans un article à part entière.

Je vous recommande également la lecture de cet article sur le coût de la vie à l’Ile Maurice qui synthétise parfaitement les dépenses auxquelles vous devrez faire face si vous souhaitez continuer à vivre avec les mêmes facilités qu’en Europe.

Le salaire de base d’un expatrié

Il existe deux moyens d’obtenir un permis de travail à l’Ile Maurice, d’un côté en accédant à des métiers qui nécessitent une main d’œuvre importante, notamment le secteur de la construction ou les usines textiles. Ces secteurs accueillent des travailleurs étrangers avec des salaires particulièrement bas, vous pouvez toujours y tenter votre chance, mais je ne vous le recommande pas.

Ensuite il y a le permis de travail qui passe par le biais du BOI et du Bureau du Premier Ministre pour accéder à d’autres métiers qui nécessitent plus que de la main d’œuvre, le salaire minimum pour ce type d’expatriés est de Rs 60 000 (environ 1500 euros), ce salaire est très nettement supérieur à celui des Mauriciens, disons au minimum 3 fois plus important. Vous devez donc apporter une réelle plus-value si vous espérez décrocher un contrat de travail.

La légende urbaine

Vous pourrez lire ici et là qu’il est tout à fait possible de vivre à l’Ile Maurice avec un salaire bien inférieur et c’est vrai, j’ai moi-même vécu pendant plusieurs mois avec un salaire de Rs30 000 (750 euros).

Mais et c’est surtout ce qu’il est important de souligner, vous ne venez probablement pas à l’Ile Maurice pour vivre moins bien que chez vous, le soleil et une île paradisiaque ne suffiront pas à remplir votre estomac, payer vos loisirs, votre logement, votre plein d’essence, votre couverture santé privée, votre billet d’avion pour retourner en France.

Donc quand le Gouvernement impose un salaire minimum de Rs 60 000 ce n’est pas pour vous punir et vous empêcher de vivre un rêve, c’est que réellement c’est un minimum pour bien vivre en fonction de nos habitudes.

Oui mais des familles Mauriciennes vivent avec moins que ça !

C’est parfaitement vrai, de nombreuses familles Mauriciennes vivent avec un salaire très nettement inférieur, j’ai même de nombreux exemples de familles qui survivent avec moins de Rs 10 000 par mois. Mais ces familles survivent !

Vous n’êtes pas Mauricien et vous n'avez pas de maison, vous aurez donc déjà 95% de chance d’avoir un loyer à payer sauf si vous avez la chance d’avoir un logement de fonction mais dans ce cadre je pense que le salaire minimum n’est pas un problème en soit pour l’entreprise qui vous emploie. En savoir plus sur le coût d'une location à l'Ile Maurice.

Vous n’avez peut-être pas envie de manger du riz avec des lentilles et une salade thon à tous les repas.

Vous n’avez peut-être pas envie d’utiliser les transports en commun pour l’ensemble de vos déplacements. En bus aller du Nord au Sud peut vous prendre une matinée entière, en voiture vous en aurez pour à peine plus d’une heure !

Vous ne souhaitez peut-être pas vous faire soigner dans les hôpitaux publics, la visite chez un médecin privé n’est pas gratuite, ni remboursé par la Sécurité Sociale, au même titre que l’achat de médicaments en pharmacie, sans parler des soins en clinique qui crèvent le plafond.

Vous ne souhaitez peut-être pas envoyer vos enfants dans une école publique, le système scolaire Mauricien étant basé sur le système Anglais, vos enfants risquent de rencontrer quelques difficultés d’adaptation et bien qu’il existe de très bons établissements scolaires, les places y sont rares et pour le reste mon avis est plutôt mitigé.

Vous ne souhaitez peut-être pas, passer l’ensemble de vos week-ends à la plage, bien entendu sur le papier cela fait rêver, mais quand vous aurez passé 3 week-ends d’affilé sur la plage vous aurez probablement d’autres aspirations et les loisirs ne sont pas gratuits. Les activités qui peuvent séduire les touristes sont à des tarifs adaptés aux touristes.

La solution changer votre façon de vivre

Si vous n’aspirez plus aux facilités que vous connaissez, si vous avez la capacité de vous adapter complètement, vous pourrez bien entendu vivre avec un salaire nettement inférieur. Mais pour ça vous devez changer toutes vos habitudes, vous devez réduire nettement votre confort et vos attentes. Vous devez oublier le rêve de beaucoup d’expatriés, de la villa avec piscine.